06/03/2018

Exercices aérobies et anaérobies : quelles différences ?

Les exercices aérobiques et anaérobiques diffèrent par la durée de chacun et l'intensité de l'exercice. 

Le mot " aérobie " signifie l'entrée d'air ou d'oxygène. Si vous faites de l'activité physique aérobique, vous devriez être capable de tenir au moins une brève conversation. Si vous n'êtes pas capable de le faire, alors vous travaillez dans des conditions anaérobies (très intense, courte durée).

En fait, un type d'activité n'est pas meilleur qu'un autre. Les bénéfices pour le cœur sont similaires et les muscles se développent également, bien qu'il soit vrai que l'activité anaérobie puisse les développer dans une plus grande mesure.

Les muscles deviennent plus stressés et peuvent faire mal après une séance d'anaérobie. Il est important de considérer que « plus la durée de l'exercice est ininterrompue, plus son intensité est faible, et inversement, plus l'intensité de l'exercice est grande, plus sa durée est faible ».

Exercices aérobiques

santé, exercices aérobies, exercices anaérobies, bruler calories, bruler graisse, liposuccion

L'activité aérobie est caractérisée par une longue durée combinée avec l'exercice de faible intensité. La chose normale est qu'une session aérobique dure, au moins, 20 minutes.

Pour maintenir cette activité constante, le corps utilise l'oxygène pour brûler les hydrates et les graisses stockés dans notre corps et ainsi obtenir l'énergie dont nos muscles ont besoin. Par conséquent, ce type d’exercices est excellent pour perdre du poids.

La consommation d'oxygène qui survient lors d'une activité aérobique améliore le système cardiovasculaire. Les poumons et le cœur travaillent de plus en plus efficacement pour transporter l'oxygène vers les cellules. Vous avez le test si vous courez une course d'au moins 15 minutes. Vous remarquerez que vos poumons « s'ouvrent » et que votre cœur s'accélère graduellement.

Les exercices aérobiques les plus courants sont :

  • Marcher
  • Faire du vélo
  • Courir
  • Nager

Exercices anaérobiques

santé, exercices aérobies, exercices anaérobies, bruler calories, bruler graisse, liposuccion

L'activité anaérobie est juste le contraire : courte durée et haute intensité. Dans les exercices anaérobiques, vous n'avez pas besoin d'autant d'oxygène puisque l'énergie nécessaire pour effectuer cet exercice provient d'autres sources telles que le glucose, la phosphocréatine et une enzyme spéciale appelée ATP. Ces types d'exercices sont parfaits pour tonifier le corps et le développement musculaire. Les activités anaérobies les plus courantes sont :

  • Ski alpin
  • Fitness
  • Abdominaux
  • Course de vitesse
  • Squat
  • Football

24/10/2017

L’obésité est-elle responsable de l’infertilité ?

L’obésité est une maladie non contagieuse qui se manifeste particulièrement par un excès pondéral. Outre les comorbidités ou maladies qui lui sont le plus souvent associées telles que : l’hypertension artérielle, les maladies cardiovasculaires, le diabète ou même l’apnée du sommeil, il se trouve aussi que l’infertilité soit aussi l’une des conséquences de l’obésité.

En effet, l’excès de poids a un impact sur la reproduction. Elle cause non seulement l’infertilité, mais elle est aussi responsable des avortements involontaires (fausses-couches) et d’autres complications durant la grossesse. Pour des chercheurs de l’Université Johns Hopkins aux USA, c’est surtout le taux élevé de l’insuline dans le sang qui est un élément perturbateur de la reproduction chez les patients obèses.

Obésité et infertilité féminine

images (57).jpg

L’une des causes fréquentes de l’infertilité chez les femmes de manière générale est le syndrome des ovaires polykystiques. Or chez les femmes souffrant d’obésité, celui-ci est plus fréquent. Les chances de concevoir pour ces femmes sont infimes dès lors qu’à cette pathologie s’associe le problème de la résistance à l’insuline.

Pour pallier ce problème d’enfantement, il est souvent proposé à ces femmes un traitement antidiabétique à base de metformine que l’on associe à une prise en charge diététique, ce qui permet alors à la patiente de perdre du poids, d’améliorer son profil métabolique, d’avoir un cycle d’ovulation régulier et d’accroître les chances de tomber enceinte, sans courir le risque d’avoir une grossesse multiple.

L’obésité, un risque pour la grossesse

images (58).jpg

Il est toutefois possible d’être enceinte tout en étant obèse. Mais il s’agit le plus souvent de grossesses à risque. Il n’est pas facile dans ce cas d’en arriver à l’accouchement sans complications. Parmi les risques fréquents que constitue l’obésité pour la grossesse, il y a le risque d’avoir une fausse-couche, le risque d’un accouchement prématuré et le risque du décès de l’enfant. Sans oublier que l’obésité de la mère peut entraîner des malformations congénitales de l’enfant.

Il faut ajouter aussi que le suivi de la patiente-obèse enceinte est plus difficile.

Les risques de l’obésité sur la fertilité masculine se caractérisent par des problèmes érectiles, notamment des difficultés à avoir une érection ou une perte rapide de l’érection de même qu’une faible production des spermatozoïdes.